Invitation to the voyage: Travel with Minerals

Du 6 au 25 November 2017 à Dubai

Un des cabinets au Dubai Design District pour l'exposition "Invitation to the voyage", pendant l'école nomade de l'Ecole Van Cleef & Arpels. Copyright & photo : C.G.

 

Se déroulant lors de la première école nomade de l'Ecole Van Cleef & Arpels à Dubaï, l'exposition «INVITATION TO THE VOYAGE: TRAVEL WITH MINERALS» est organisée par le Musée de Minéralogie MINES ParisTech en collaboration avec L'Ecole. Les cinq vitrines sont plus qu'une représentation du « Cabinet de Curiosités »: elles racontent des histoires et nous emmènent à travers d'étonnantes peregrinations. Grâce à l'exposition, le visiteur est invité à voyager au travers le temps, la matière, l'espace, les sciences et technologies.

 

Retrouvez la brochure de l'exposition ici, ou un aperçu du contenu de l'exposition ci-dessous.

 

1- Voyage dans la matière

Les minéraux sont composés d’atomes qui s’organisent en structures cristallines. Les minéralogistes distinguent 7 systèmes cristallins. L’abbé Haüy, premier conservateur dès 1794 des collections de l’École des Mines est considéré comme le père de la cristallographie.

Pyrite. C’est à partir de l’observation de gros cristaux que Haüy aurait eu l’intuition de la notion de molécule intégrante qui pour lui constituait l’unité de base de la construction cristalline. On comprend aisément en regardant les cristaux de pyrite que ce minéral cristallise dans le système cubique.

PYRITE. Huanzala, Huallanca, Dos de Mayo, Perou (#16512). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

René Just Haüy (1743-1822). Peinture de l'abbé René Just Haüy, en vue au Musée de Minéralogie MINES ParisTech. Haüy est représenté avec un cristal de calcite. Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo D. Nectoux. 

 

 

2- Voyage dans l’espace

Les météorites nous racontent l’histoire du système solaire et la structure de la planète terre. Leurs compositions minéralogiques et l’absence d’altération permettent de remonter le temps jusqu’à l’origine des planètes.

Météorite d’Esquel. La météorite d’Esquel a été qualifiée comme la plus belle des météorites. Il est vrai que cette tranche polie est particulièrement spectaculaire. Des cristaux d’olivine baignent au milieu d’un mélange fer nickel. Ce mélange correspond à la composition minéralogique qu’on pourrait trouver à la limite du noyau et du manteau terrestre. Elle provient d’Argentine ou elle a été découverte en 1951.

METEORITE : PALLASITE D'ESQUEL. Esquel, Futaleufu, Chubut, Argentinae (#76760). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 


3- Voyage dans les sciences et technologies

Tous les objets qui nous entourent sont issus de la terre. La transformation des roches et des minéraux nous entraînent dans l’histoire de l’humanité, celles des grandes découvertes et l’étonnante évolution des sciences et technologies.

Wolframite. La Wolframite est le minerai principal de Wolfram ou Tungstène (pierre lourde en suédois). Là, nous parlons de l’élément dont le point de fusion est le plus élevé (3422 °C). Ses composés et alliages seront tous recherchés pour leur très haute tenue en température (armement, aérospatiale, fours industriels, filaments de lampes).

FERBERITE (groupe de la wolframite group). Panasqueira, Fundao, Covilha, Castelo Branco, Portugal (#16764). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.


4- Voyage dans l’art

Parfois on a du mal à croire que l’objet présent sous nos yeux n’a pas été façonné par un artiste tant les formes et les couleurs semblent avoir été choisies. Et pourtant cette composition est 100% naturelle.

Sépiolite. Ce minéral argileux peut s’agglomérer en une masse nodulaire très légère flottant sur l’eau. C’est ce qui lui a valu le surnom d’ « écume de mer ». Son nom sépiolite vient du grec sêpion, « os de seiche ». C’est dans le gisement d’Eskisehir, en Turquie, que se trouvent ces nodules qui, une fois débarrassés de leur croûte, donnent des formes étonnantes évoquant des créations sculpturales.

SEPIOLITE. Sari Sou, Yarimca,Eskisehir, Turquie (#6280). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

Calcite sur quartz et chalcopyrite. Le contraste est saisissant entre la calcite blanche et la chalcopyrite dont la couleur est habituellement jaune laiton et qui prend ici des teintes rouges, bleues, mauves ou vertes d’irisation. La construction et l’harmonie sont si parfaites qu’on a du mal à admettre que cette association soit parfaitement naturelle.

CALCITE sur chalcopyrite et quartz. Sweetwater Mine, Ellington, Reynolds Co., Missouri, USA. (#74141). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

Stibnite. Elle fut longtemps la source principale de l’antimoine. Aujourd’hui elle est plutôt un sous-produit tiré du traitement des minerais de plomb. Elle entre dans la composition du kohol (maquillage gris argenté autour des yeux) fabriqué déjà dans l’Egypte antique et largement diffusé dans le monde arabe jusqu’à nos jours.

STIBNITE. Ichinokawa Mine,Saijo, Ehime. Japon (#1574). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

 

5- Voyage dans les arts joailliers

Les variétés gemmes des minéraux (celles utilisées en joaillerie) ont de tous temps inspiré les hommes pour les transformer en parures et ornements. A travers les civilisations on y a trouvé aussi souvent les symboles des vertus philosophales en relation avec leur pureté ou leurs couleurs.

Béryl. Le mot grec beryllos signifierait « cristal dont la couleur est celle de la mer ». Les variétés de cette pierre précieuse offrent de nombreuses colorations : le fer donne le bleu de l’aigue-marine ou le jaune d’or de l’héliodore, le manganèse procure son rose à la morganite et son rouge à la bixbite, le chrome donne l’émeraude, la variété la plus précieuse.


BERYL var. aigue-marine. Governador Valadares, Minas Gerais, Brésil (#11067). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

BERYL var. émeraude. Muzo, Boyaca, Colombia (#4742). Copyright Musée de Minéralogie MINES ParisTech, photo E. Gaillou.

 

 

 

L'EXPOSITION TEMPORAIRE A DUBAI

 Au sein de l'Ecole Nomade de l'Ecole Van Cleef & Arpels, cinq expositions temporaires sont présentées, dont celle du Musée de Minéralogie MINES ParisTech: "Invitation to the voyage: travel with minerals".

Vue d'ensemble de l'exposition du Musée de Minéralogie MINES ParisTech sur le campus de l'Ecole Van Cleef& Arpels. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

L'entrée principale de l'exposition 'Invitation au voyage". Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

La première vitrine de l'exposition: "Voyage à travers la matière". Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

De véritables oeuvres d'art naturelles. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Des minéraux utiles: minerais de tungstène et de cuivre. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Béryl et grenat : des minéraux utilisés en bijouterie. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Merci à tous ceux qui nous aidés à monter cette exposition. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

LE CAMPUS DE L'ECOLE VAN CLEEF & ARPELS

Pendant trois semaines, ce quartier du Dubai Design District s'est transformé pour accueillir l'école nomade de l'Ecole Van Cleef & Arpels ainsi que cinq expositions temporaires associées. 

Toutes les photos du Campus de l'Ecole Van Cleef & Arpels : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

LES AUTRES EXPOSITIONS DE L'ECOLE NOMADE

L'école nomade de l'Ecole Van Cleef & Arpels a accueilli cinq expositions temporaires, incluant la nôtre. Voici en quelques photos les quatre autres expositions.

 

AU TRAVERS DES YEUX D'UN CONNAISSEUR

Cette exposition présente une partie d'une collection privée de bijoux, appartenant à un collectionneur du Moyen-Orient, amateur et amoureux de bijoux.

Aperçu de l'exposition temporaire de bijoux d'un collection privé. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Bracelet en rubis, diamants et platine par Boucheron, 1937. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Collier en émeraudes, diamants et perles fines, avec une broche détachable, par Cartier (1930 et 2006). Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Collier "Infinite Abundance" par Tabbah, 2012 (diamants et saphirs montés sur or). Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Boucles d'oreilles "Circle Arc" par Sabba, 2013 (diamants et saphirs roses montés sur or). Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Collier en diamants sertis sur or, non signé, 1960 environ. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

PERLES ET BIJOUX DU GOLFE

 

Pendant des millénaires, le Golfe persique a été source de perles fines. Cette exposition retrace leur exploitation et leur commerce dans la région. 

Perles fines du Golfe. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou. 


Perles fines du Golfe. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

Perles fines du GolfePhoto : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Broche en perles fines, rubis et diamants, d'une collection privée. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Collier de perles fines d'une collection privée. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Collier de perles fines et saphirs, d'une collection privée. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

PARURE EMIRIENNE: TANGIBLE & INTANGIBLE

Cette exposition propose des bijoux émiriens anciens et nouveaux, exposition créée à partir d'un projet commencé en 2011 intitulé "Lest we forget".

 

Au premier plan, des bijoux patriotiques des Emirats. En arrière plan un portrait de 50 femmes au travers de leur burqua. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Bijoux bédouin en argent, du début du 20ième siècle. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

PRIX DU DESIGNER: GROWTH

Van Cleef & Arpels aide de jeunes créateurs au travers divers programmes d'héritage ("legacy programs"). A Dubai, Van Cleef & Arpels souhaite encourager les jeunes designers. Le thème retenu pour ce programme est "Growth" (croissance). Les prototypes des différents semi-finalistes sont présentés à l'occasion de cette exposition, avec les projets finis des 3 gagnants.

Le programme d'héritage de Van Cleef & Arpels à Dubai, vu au travers du thème "Growth" (croissance). Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Le gagnant du programme avec un berceau qui se transforme en fauteuil. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

 

 

DUBAI ET SES IMMEUBLES INCROYABLES

Le campus se trouve proche du centre ville de Dubai, qui accueille l'incroyable immeuble Burj Khalifa.

Le plus grand immeuble au monde, la Burj Khalifa avec 829m de hauteur et 163 étages. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

La Burj Khalifa de nuit, avec la statue "Win, Victory and Love". Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.

 

Près de la Burj Khalifa, le splendide Opéra. Photo : Musée de Minéralogie MINES ParisTech / E. Gaillou.



Invitation to the voyage - Expo temporaire - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

(prochaines fermetures: 11 novembre et du 23 décembre au 1er janvier)

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech