L'actualité partagée

Formation

Recherche

21/11/2013

Delphine Bresch-Pietri : des mathématiques à la motorisation

Un Prix de thèse ParisTech amplement mérité.

Le 14 novembre 2013, Delphine Bresch-Pietri, docteur et ingénieur MINES ParisTech, a reçu le 10e Prix de thèse ParisTech, faisant du Centre Automatique et Systèmes, le laboratoire de recherche le plus titré de ce prix de thèse. Retour sur son brillant parcours et ses recherches sur le contrôle des systèmes à retard appliqué aux moteurs à essence.

Delphine Bresch-Pietri : des mathématiques à la motorisation Delphine Bresch-Pietri, ingénieur & docteur MINES ParisTech, et son directeur de thèse, Nicolas Petit.

Delphine Bresch-Pietri voulait être enseignante de mathématiques. Sa passion pour cette discipline a largement trouvé de quoi s'exprimer au sein de l'école d'ingénieurs MINES ParisTech  qu'elle intègre en 2006. Son diplôme d'ingénieur en poche, elle enchaîne en doctorat au Centre automatique et systèmes, le CAS -MINES ParisTech, en partenariat avec l’IFP Energies nouvelles sous l’encadrement de Nicolas Petit et Jonathan Chauvin. Le but de sa thèse était l’amélioration de la consommation des moteurs tout en limitant l’émission de polluants. « Les normes européennes en termes d’émission sont de plus en plus drastiques. Deux décennies de contraintes de ce genre ont eu pour résultat l’ajout d’un grand nombre de sous-systèmes dans les moteurs (les catalyseurs en sont un exemple). L’architecture des moteurs actuels est un ensemble de boucles entrelacées et de transport de matière ». Ainsi, de nombreux phénomènes sont venus perturber le comportement du moteur, générant des retards de dynamique, explique Delphine Bresch-Pietri. « Le même type de retards que l’on obtient lorsque l’on change la température de l’eau de la douche. L’eau à la température commandée met un certain temps à atteindre la sortie du tuyau. »

Une théorie innovante : deux brevets à la clé

L'idée même de sa thèse remonte à son stage ingénieur à l’université de Californie à San Diego. Delphine y travaille sur une technique adaptative de compensation pour systèmes à retard. Enthousiasmé par cette méthode, son encadrant à MINES ParisTech, Nicolas Petit, lui propose de poursuivre le sujet dans le cadre d’une thèse et de l’appliquer aux moteurs thermiques pour compenser les retards dus aux sous-systèmes.

Le prix de thèse ParisTech 2013 vient récompenser ces trois années passées sur les bancs d’essai et à développer des calculs pour proposer la première application de cette théorie innovante. Deux brevets et de nombreux articles ont résulté de ces travaux qui, à terme, pourraient révolutionner les méthodes de calibration des moteurs qui prennent actuellement au minimum deux mois aux constructeurs.

Delphine actuellement au MIT, où elle a conduit une recherche postdoctorale sur des systèmes de prévention des collisions de véhicules semi-autonomes, vient d’obtenir un poste de chargée de recherche au GIPSA-lab à Grenoble. Elle compte continuer à développer son sujet de thèse et, à long terme, envisage d’utiliser le formalisme des systèmes à retard comme nouvel axe pour aborder les équations aux dérivées partielles. Un projet ambitieux, dans la lignée de son jeune parcours brillant.

Article rédigé par Laurence Bianchini - MyScienceWork.

 

Le Prix de thèse ParisTech

Depuis 10 ans, le prix de thèse ParisTech est décerné, chaque année, à deux ou trois docteurs issus des laboratoires des écoles de ParisTech. Les critères d’évaluation sont :

  • la contribution aux progrès des connaissances scientifiques,
  • l’innovation technologique,
  • les apports à la compréhension des problèmes de société.

Une sélection de sujets ambitieux, technologiques et sociétaux qui, avec le "cru 2013", récompense pour la 4e fois un étudiant du Centre automatique et systèmes de MINES ParisTech. À ce jour, 28 prix ont été délivrés, dont 9 à des docteurs de l'École.

Pour en savoir plus sur le Prix 2013

Pour accéder à la thèse de Delphine Bresch-Pietri

 

 

La lauréate du Prix de thèse ParisTech 2013 - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

(prochaines fermetures: 11 novembre et du 23 décembre au 1er janvier)

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech