L'actualité partagée

Entreprise

Recherche

28/08/2013

Ecotype, le jeu interactif sur l'aménagement du territoire

Ecotype, le jeu interactif sur l'aménagement du territoire

Le projet ECOTYPE est une expérimentation particulièrement originale et ambitieuse. Il vise à développer un outil sous forme d’un jeu éducatif dont l’objet est d’aider les collectivités locales à communiquer avec leurs administrés et à les sensibiliser sur les enjeux de l’aménagement du territoire et du développement durable.

Première en France, ce projet innove notamment en adoptant une approche ludique, interactive et artistique.

Un outil de sensibilisation

Les citoyens de façon générale, lorsqu’ils sont sollicités par les collectivités locales sur des questions d’aménagement du territoire, notamment lors des enquêtes publiques menées au moment de la révision des Plans locaux d’urbanisme, sont peu enclins à donner leur avis. Une meilleure communication entre décideurs et citoyens pourrait donc sensibiliser davantage les habitants aux enjeux de l’aménagement et leur permettre de mieux vivre leur propre territoire.

Fort de ce constat, le parti a été pris d’aborder le sujet de façon créative, ludique, artistique et interactive.

Le principe du jeu est le suivant : les habitants et usagers d’une commune sont invités à intervenir sur différents critères dans le but d’aménager harmonieusement leur commune sur les dix, vingt, cinquante prochaines années, en relevant les multiples défis que représentent la raréfaction des ressources énergétiques, le problème climatique (au travers les émissions de CO2) ou encore l’augmentation de la démographie. Un dôme géodésique immersif abrite un dispositif scénographique et interactif mettant en jeu une représentation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune hôte.

Le public est alors invité à intervenir en réalisant des choix sur les différentes zones du PLU suivant des critères :

  • d’aménagement du territoire et l’urbanisation : habitat résidentiel ou collectif, économie tertiaire ou industrielle, agriculture, élevage, culture, forêt ;

  • de réglementation (coefficient d’occupation des sols, type de chauffage, norme énergétiques, production d’énergies, espace naturel protégé, agriculture intensive ou extensive) ;

  • d’investissements en équipements publics : transport (pistes cyclables, bus, véhicule électrique), production d’énergie (solaire, éolien, biomasse, nucléaire), logements sociaux (bas revenus, étudiants, seniors, actifs), traitement des déchets (incinérateurs, tri), bien-être (éducation, loisir, santé, nature).

 

Les joueurs ont la possibilité de ne pas créer de nouveaux aménagements sur leur territoire, de sélectionner les choix déjà retenus dans les documents d’urbanisme ou de faire leurs propres sélections suivant les aménagements proposés.

Une fois les choix d’aménagement réalisés par le biais d’une interface tactile, un dispositif scénographique permet alors de visualiser les choix opérés dans le présent et le futur. Une visualisation du territoire est alors rendue à l’horizon 2020 puis 2050 au moyen d’écrans de données, sous forme de projections sur le dôme lui-même ainsi qu’au sol. Ces choix territoriaux sont également transposés à l’ensemble des communes de France, puis à l’échelle du monde, et visibles sur trois écrans différents.


A l’issue de la simulation, des effets abstraits représentent également par exemple l’augmentation de la concentration en CO2 dans l’atmosphère, la déplétion des énergies fossiles, l’augmentation de la population.

 

Une première expérimentation décisive du projet ECOTYPE

La première représentation a eu lieu à Valbonne du 10 au 19 mai 2013. Le dôme géodésique a été installé sur le terre-plein proche de la mairie. Il a accueilli entre 80 et 100 visiteurs par jour. Habitants et usagers de la commune et de la technopole de Sophia Antipolis, collégiens, lycéens et étudiants sont venus tester le jeu pour aménager harmonieusement la commune.

Les Enseignants chercheurs du Centre de mathématiques Appliquées se sont également déplacées sur le site pour se prêter à l’expérimentation.

D’autres communes de la région PACA ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour l’installation d’un tel dispositif sur leur territoire.

 

Le projet ECOTYPE est le fruit d’un partenariat riche en diversité

Le projet ECOTYPE réunit des chercheurs et scientifiques, des artistes et des industriels. C’est donc le fruit d’un partenariat diversifié qui mérite d’être salué tant il est peu fréquent. Ce projet a été initié par Benoît COLARDELLE, de la société Scèn&Act et Frédéric ALEMANY du Hublot. La société Scèn&Act a été créée en 2000, elle intervient dans l'aménagement du spectacle dans la cité. Le Hublot quant à lui est un centre de création multimédia. Il favorise l'accès à la culture par la sensibilisation et la formation de base aux NTIC, le développement d'usages et de contenus et le soutien aux projets locaux. Ces deux structures culturelles expérimentées et impliquées dans la collaboration avec les territoires sont par ailleurs des opérateurs technologiques innovants, tant dans les outils qu’elles développent que par leur volonté de créer des partenariats constructifs et originaux.

Dans le cadre de ce projet, le Centre de Mathématiques Appliquées de MINES ParisTech (Sandrine SELOSSE et Stève LECHEVALIER) a développé le noyau du moteur de l’outil logiciel spécifique au projet ECOTYPE, dédié à l’analyse des enjeux Énergie-Climat-Aménagement du territoire, applicable à toute commune en France. Il s’agissait de déterminer les algorithmes de calcul qui s’intègreront dans un modèle générique implémentant la question de l’aménagement des sols, de l’évolution du territoire et de substitution énergétique subséquents à des ambitions de développement durable.

Pour réaliser ECOTYPE, qui a été labellisé PACA Labs, le Hublot et Scen&Act ont mis en œuvre une collaboration inédite entre des partenaires locaux complémentaires. Ainsi, ont été également associés :

  • La commune de Valbonne Sophia Antipolis : Territoire de la première expérimentation, représentée par Serge SARREBEYROUX, Directeur des Projets Transversaux.
  • SOLAR GAMES : Dirigée par Jean-François HERBERT, cette jeune entreprise innovante, spécialisée dans le serious game et éditeur d’applications multimédias a été chargée du développement de l’interface et du logiciel.
  • LTCI Telecom ParisTech / CNRS UMR 5141 : Le Laboratoire Traitement et Communication de l’Information, créé en 1982 au sein de Télécom ParisTech autour des thématiques du signal, des communications numériques et de la reconnaissance des formes, a été chargé de l’analyse des usages, des interactions avec le public et de l’appropriation du jeu. Ainsi, le travail de Marc RELIEU sur le retour d’usage et l’amélioration de la conception des interfaces, par le biais notamment de temps de rencontre avec le public, permettra d’affiner le modèle de jeu.
  • Le BIAPI : Collectif transdisciplinaire de chercheurs, rassemblés autour de la question environnementale (cadre de vie, espace public, nature, culture), le Biapi, par l’intermédiaire de Camille FLORENT, construit notamment des espaces nomades géodésiques et a été chargé de la réalisation du dôme accueillant ECOTYPE.
  • Polytech’Nice (Université de Nice Sophia Antipolis) : L’université de Nice Sophia Antipolis a lancé depuis 2000 le Master MAPI « Management de Projets Innovants » et depuis 2006, le parcours spécialisé MAJE « Management de projets innovants en jeu vidéo » dont Thierry PITARQUE en est le responsable. Romain CABANE et Walid HAROUD, stagiaires du Master MAPI ont ainsi contribué au développement du jeu.
  • Fabien NICOL : en charge du design sonore.
  • Sébastien Audibert, Webmaster.
  • Julien Piedpremier, Designer 3D
  • Cyrille Mellerio, Designer graphique

 

A noter qu’outre le PACA Labs, ECOTYPE a été soutenu par le PRIDES ICI (Olivier ESCHAPASSE) dont l’objectif est de soutenir l’innovation dans le champ de l’économie créative selon les axes « ville numérique et territoire communiquant » et « Art, culture et territoire innovant ».

Conclusion

Le projet ECOTYPE est un projet de conception innovante qui réunit des équipes venus de tous horizons, rarement appelés à travailler ensemble, pour œuvrer à la sensibilisation des citoyens aux enjeux de l’aménagement du territoire et du développement durable. Fort de cette première expérience valbonnaise réussie, gageons que le dôme itinérant conduira de nombreuses personnes à réfléchir sur l’avenir de leur environnement et confortera les initiateurs du projet, Benoît COLARDELLE et Frédéric ALEMANY, dans le choix novateur de communiquer par le biais d’un jeu interactif.

Ecotype, le jeu interactif sur l'aménagement du territoire - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

FERMETURE EXCEPTIONNELLE SAMEDI 30 JUIN

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech