L'actualité partagée

Formation

Recherche

18/12/2018

Intelligence artificielle pour l’humain : quels défis pour l’Europe ?

Afin de contribuer au débat, l’association GAIIA (Gesture and AI in Industry and Arts) et les cadres du Mastère Spécialisé AIMove, ont invité le 13 novembre 2018 à MINES ParisTech, Eva Kaili, députée européenne, François Pachet, directeur R&D de Spotify, Gérard Haas, du cabinet d’avocat Haas, et Cédric Denis Rémis, Vice Président de l’université PSL Paris. Présentation de l’événement et analyse en images.

Intelligence artificielle pour l’humain : quels défis pour l’Europe ? de gauche à droite Eva Kaili, Cédric Denis-Rémis, François Pachet et Gérard Haas

Alina Glushkova et Sotiris Manitsaris, chercheurs au Centre de robotique de MINES ParisTech et responsables du Mastère spécialisé AIMove, ont ouvert les débats et présenté Eva Kaili, membre du Parlement européen.

Les thèmes abordés par les différents participants
  • Eva Kaili - EU regulation: blockchain and AI
  • Cédric Denis-Rémis - AI in Europe: the war for talents
  • François Pachet - AI and creation: Results, challenges and perspectives
  • Gérard Haas - Human-Machine Interface: who holds the responsibility

En vidéo : le regard d’Alina Glushkova, co-organisatrice de l’événement, sur ce premier colloque et les perspectives d’avenir.

 

 

Eva Kaili a évoqué les initiatives de l’Union européenne, les spécificités de son approche de l’IA, la part centrale des « data » et le rôle positif de la réglementation pour la protection des données personnelles (RGPD) et des citoyens.
Enjeu : réussir à faire de ces données un bien public et protéger les particuliers, tout en développant les compétences, de façon à construire un pôle de référence capable de faire entendre sa propre acception du sujet : une IA capable d’améliorer les services, de créer des richesses sans nuire à la liberté de chacun.

Cédric Denis-Rémis a décrit les enjeux des savoir-faire, les expertises dans l’IA et la compétition entre acteurs académiques et privés pour le recrutement des chercheurs et la création de nouvelles structures de formation. Cependant cette concurrence n’empêche pas l’émergence de nouveaux modèles : ils facilitent les coopérations entre talents issus d’institutions publiques et organisations privées.

François Pachet est intervenu sur la question de la création musicale, l’utilisation des données et les perspectives de créations avec l’IA, ce qui amène à considérer de nouvelles catégories de création et de nouveautés, dans lesquelles les sources sont visibles et assumées : des « pastiches ».

Enfin, Gérard Haas et Frédéric Picard, du cabinet spécialisé Haas Avocats, ont développé les dimensions juridiques de l’IA, en termes de responsabilité et de personnalité juridique. Leur conseil : se méfier de l’anthropomorphisme et ne pas créer de nouvelles entités légales susceptibles de déresponsabiliser concepteurs, créateurs et propriétaires. 

Pour aller plus loin > 

 

Un colloque sur l'IA et l'humain - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

 

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés.

 

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech