L'actualité partagée

Recherche

13/03/2018

Fukushima, 7 ans après

Selon Franck Guarnieri, directeur du Centre de recherche sur les risques et les crises (CRC MINES ParisTech), toutes les conclusions de la catastrophe nucléaire, survenue il y a 7 ans au Japon n'ont pas encore été tirées. Le récit de Yoshida, alors directeur de la centrale reste un témoignage unique pour "penser la gestion d'un tel accident".

Fukushima, 7 ans après Aux environs de la centrale de Fukushima Dai Ichi / Google street view

Sept années après l’accident de Fukushima (survenu le 11 mars 2011), tout ou presque a été dit sur ses causes. Pourtant, les conclusions des experts ne prêtent que peu d’attention au récit de Masao Yoshida, alors directeur de la centrale et décédé en 2013. Qui sait quelles décisions il a dû prendre pour éviter le pire entre le 11 et le 15 mars 2011 ? Son témoignage, disponible en français, remet en cause à lui seul les fondements de la sûreté nucléaire.

Une catastrophe « Made in Japan »

L’accident a été rapidement qualifié par la communauté internationale et par les Japonais eux-mêmes comme un accident  Made in Japan , dans le sens où il relève d’un double particularisme : les aléas naturels caractéristiques du Japon (les séismes et les tsunamis) et la culture nipponne dans sa collusion avérée, ou pas, entre les industriels et le pouvoir politique. La gestion de l’accident, tout à la fois par l’industriel Tepco et par le gouvernement nippon, a été très durement jugée pour son inefficacité. De graves défaillances dans l’intervention des opérateurs, qui n’ont pu éviter la fusion des réacteurs et les explosions qui s’en sont suivies. Tout au plus reconnaît-on une certaine forme d’héroïsme des acteurs de terrain.

> Lire la suite de l'article sur le site de

 En savoir plus sur le travail réalisé par les chercheurs du CRC MINES ParisTech

Livres : L'accident de Fukushima Dai Ichi Vol 1 - Presses des Mines /  L'accident de Fukushima Dai ichi Vol 2 - Le récit du directeur de la centrale - Presses des Mines

Retombées Presse : Fukushima - L'ingénierie de l'urgence

Article : Fukushima : nos chercheurs sur le terrain

Vidéo : Le concept d'ingénierie de l'urgence, expliqué par Franck Guarnieri

Fukushima, 7 ans après - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

 

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés.

 

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech