L'actualité partagée

Entreprise

Recherche

16/12/2015

Stratégies industrielles de décarbonation

Avec MINES ParisTech, à la COP21

Vendredi 11 décembre 2015, un side event à la Conférence des Nations-unies sur les changements climatiques, réunit les partenaires de la chaire Modélisation prospective, pilotée par Nadia Maïzi, directrice du CMA MINES ParisTech. Propos d'industriels et de chercheurs.

Stratégies industrielles de décarbonation N. Maïzi, R. Soubeyran (MINES ParisTech), P. Monloubou (ERDF), B. Salha (EDF), L. Rémont (Schneider electric) et P. Astruc (GRTgaz) à la COP21.

Espace Générations Climat - Site de Paris-Le Bourget, avant dernier jour de la COP21. Passée l'entrée et son ambiance hall d'aéroport, voici l'accueil en musique de militants Sud américains : « la terre n'est pas à vendre»! Sur la « Place du village »,  un immense « arbre à souhaits »,  recouvert de post-it de toutes les couleurs et en toutes les langues, invite à y croire. Démontre que la volonté de sauver la planète n'a pas fini de se manifester. L'atmosphère est à la créativité.
On traverse la « Place de la République », longe l'auditorium Nelson Mandela... Espace conférences, Salle 1, nous y voilà !

Aller vers un monde bas carbone

Le side event ou événement parallèle aux négociations climat, organisé par les chercheurs du Centre de mathématiques appliquées, a pour thème « les contributions industrielles aux stratégies long terme de décarbonation ». Une table ronde va permettre aux industriels présents d'exposer leurs actions et leur stratégie pour « un monde bas carbone ». Aux côtés de Nadia Maïzi et de Romain Soubeyran, directeur de MINES ParisTech, des dirigeants d'ERDF, EDF, GRTgaz et Schneider electric.
Romain Soubeyran rappelle que le secteur minier qui est le fondement de la création de l'École « a été exposé très tôt aux problèmes environnementaux, avec la réhabilitation des anciens sites ». Il explicite les notions de recherche orientée et de proximité avec les entreprises... Qui se traduisent notamment par la création à MINES ParisTech de chaires d'enseignement et de recherche, comme la chaire Modélisation prospective au service du développement durable, créée par le CMA en 2008.

Paroles d'industriels

On retiendra qu'en matière d'efficacité énergétique, ERDF mise sur le développement des compteurs électriques intelligents. Les « linky » vont permettre au consommateur de prendre conscience de ses propres comportements et à l'industriel de « gérer le réseau avec une réactivité immédiate », a assuré Philippe Monloubou, Président du Directoire. Les réseaux intelligents, en effet, sont la grande affaire des industriels qui se sont regroupés au sein de l’association Think Smartgrids qui comprend également des partenaires académiques tels que MINES ParisTech.
EDF se félicite de ce que 95% de sa production d'électricité soit « sans carbone » (75% nucléaire, 20% renouvelable). Bernard Salha, Directeur R & D du Groupe, envisage le futur proche grâce à la modélisation. « Que se passera-t-il sur nos barrages en 2030 ? Quel sera par exemple le débit de la Garonne ? » Nous avons besoin de modèles pour adapter nos stratégies.

« 100% de gaz renouvelable en 2050...»

Luc Rémont, Directeur Général de Schneider electric, prend l'exemple des bâtiments tertiaires. Équipés de capteurs et d'outils de mesure de contrôle, ils permettent de moduler la consommation et on constate « déjà une baisse de 30 à 40 % d'énergie ». C'est considérable, mais l'urgence climatique impose aujourd'hui d'aller vite et de généraliser ces équipements au secteur du logement. Le partenariat avec la chaire Modélisation, en accélérant le développement de « savoirs faire de gestion de l'intermittence », semble offrir la solution d'avenir.
Belle performance de GRTgaz : « en trois ans, nous avons réduit de 30% nos émissions de CO2 et divisé par 2 les émissions de méthane », annonce Pierre Astruc, Secrétaire général. Il souligne par ailleurs, « le paradoxe français et européen »  qui voit cette source d'énergie négligée, alors que le gaz émet « 2 fois moins de CO2 que le charbon et 30% de moins que le pétrole ». Bonne nouvelle, avec la valorisation des déchets agricoles et humains, « le gaz devient une énergie renouvelable » et l'on peut viser « 100% de gaz renouvelable en 2050...»

Ne pas laisser toute la réflexion aux dirigeants politiques

Après ces paroles d'industriels, Nadia Maïzi, qui en est à sa 6e COP, a re-contextualisé le débat. « Selon les chiffres de l'AIE (Agence internationale de l'énergie), le secteur des énergies représente les 2/3 des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial », a-t-elle précisé. Il y donc là « un levier d'action » et le monde des ingénieurs se doit de participer aux travaux qui permettront de réduire ces émissions. Il importe de ne pas laisser toute la réflexion aux seuls dirigeants politiques. Au sein de MINES ParisTech, elle s'y emploie avec ses collègues qui œuvrent à la formation des étudiants du Mastère spécialisé en optimisation des systèmes énergétiques. Cette année, ils ont été invités à imaginer des propositions en vue de la COP21 et les ont publié dans l’ouvrage Changer d’échelle pour les négociations climatiques, paru aux Presses des Mines.
« Les solutions techniques viendront des entreprises », a conclu Romain Soubeyran. Et il appartient aux chercheurs de « les aider à trouver des innovations de rupture ».
Jean-Charles Hourcade (CNRS), co-titulaire de la Chaire a ajouté une note optimiste en se réjouissant que celle-ci ait pu contribuer à la rédaction de l'article 117 de l'Accord sur le climat... Qui sera adopté le lendemain par la totalité des pays.

MINES ParisTech à la COP 21

> Pour en savoir plus :

Table ronde avec des industriels à la COP21 - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h ! FERME LES SAMEDIS EN JUILLET ET AOUT !

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

ATTENTION : Le Musée de Minéralogie est fermé les samedis du 14 juillet au 25 août inclus.

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech