L'actualité partagée

Formation

International

26/05/2014

10 ans d'échanges culturels franco-chinois

Les Routes de la Soie n'ont pas fini de vous faire voyager

Du 14 au 27 avril 2014, une quinzaine d’élèves français de l’association des Routes de la Soie (ou SilkRoads) ont été accueillis en Chine par des étudiants des plus grandes universités du pays. Initié et coordonné par des étudiants de MINES ParisTech et réalisé en partenariat avec d’autres Grandes Écoles françaises, ce programme d'échanges interculturels a le vent en poupe.

10 ans d'échanges culturels franco-chinois

Vacances de Pâques enrichissantes pour ces élèves de l’École des mines qui n'auraient pas cédé leur place pour tout l'or du monde... Après avoir reçu une délégation d'une vingtaine d'étudiants chinois en janvier dernier, les «Routeux», comme ils aiment à se présenter, découvraient, à leur tour, l'autre face de l'échange culturel : l'immersion dans le pays étranger. «Un voyage exceptionnel !», assure Grégoire Jacquot, élève ingénieur civil de 2e année.
Pékin, Shanghai et Nankin leur ont dévoilé maintes facettes de la «vraie vie, à la chinoise.

Un enrichissement sur le plan humain

Grâce à la complicité amicale de leurs familles d’accueil et de jeunes de leur âge, ils ont pu appréhender la Chine de l’intérieur. «C'est très différent d'un stage linguistique, ou même d'un voyage d'option à l'étranger où l'objectif est différent et où l'on reste peut-être davantage entre Français pendant son temps libre», relève Grégoire. Découverte de la musique chinoise au sein d'une école d'élite où l'enseignement se fonde sur les principes du confucianisme, introduction aux arcanes de la cérémonie du thé, révélations culinaires... Au fil de ce séjour, tous les sens ont été mis en éveil.

«Le voyage n’est en rien une simple visite touristique», insiste Aurélien Fiot, nouveau président de l’association. Le but est d’établir des relations fortes entre les étudiants sinophiles de grandes écoles françaises et étudiants francophiles des plus grandes universités chinoises.

Les échanges de points de vue et discussions à n'en plus finir avec leurs hôtes leur permettent aujourd'hui de "passer au niveau supérieur», dans la maîtrise de la langue, certes, mais également dans le développement de «l'interculturalité», qui est l'une des valeurs fortes de l’école d'ingénieurs.

Les visites de sites, l'un des points forts des Routes de la Soie

Il est difficile de comprendre un pays tel que la Chine, acteur de poids sur la scène géopolitique actuelle, sans s’intéresser de près à son économie. Dès ses débuts, l’échange des Routes de la Soie s’est construit autour de visites d’entreprises tant occidentales que locales. Cette année, CNPC (Compagnie Pétrolière Nationale Chinoise), Volvo, Microsoft ou encore l’incubateur de start-ups de l’Université de Nankin, ont accueilli les membres de l’association, leur permettant d’apercevoir la Chine de demain.

Le voyage est également l’occasion d’apprécier les performances académiques du pays de Confucius. L’équipe découvre, avec admiration, des campus conciliant respect des traditions et modernité où les laboratoires flambants neufs côtoient des bâtiments centenaires, héritages du passé impérial.

2014 : un double anniversaire !

2014 restera dans les annales des Routes de la Soie qui fêtent cette année leurs 10 ans d'existence. La belle longévité de cette association va de pair avec son dynamisme. Elle ainsi multiplié par trois le nombre de ses membres, qui est passé de sept à plus d’une vingtaine. Depuis sa création en 2004 par un élève de l’École des Mines, elle organise deux sessions d’échanges interculturels pour les délégations française et chinoise. Après un séjour de deux semaines à Paris où les étudiants chinois découvrent la France à travers des conférences thématiques, des visites d’entreprises et des dialogues avec les étudiants d’écoles françaises, c’est au tour de la délégation de France d’être reçue en Chine.

Pour les 15 jeunes Français, revenus de Chine avec un enthousiasme débordant, c'est aussi une rencontre avec l'Histoire, puisque 2014 marque les 50 ans de l’amitié franco-chinoise. Conviés à une soirée de prestige organisée à Nankin, en présence de représentants de la municipalité, ils ont pu mesurer le poids des symboles et prendre la mesure des enjeux diplomatiques.

Silkroads: échanges culturels avec la Chine - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

FERMETURE EXCEPTIONNELLE du 8 au 12 MAI 2018

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech