L'actualité partagée

Entreprise

24/03/2014

Prix spécial du Jury des Trophées des think tanks pour La Fabrique de l’industrie

Le retour des thématiques industrielles dans le débat public.

La Fabrique de l’industrie, laboratoires d’idées proche de MINES ParisTech, a reçu le 17 mars 2014, le Prix spécial du Jury des Trophées des think tanks. Retour sur cet événement dont l'École a des raisons de se réjouir également.

Prix spécial du Jury des Trophées des think tanks pour La Fabrique de l’industrie Thierry Weil, délégué général de La Fabrique de l'industrie, lors de la remise des trophées au Palais d'Iéna.

Les Trophées des think tanks ont été remis au sein de l’hémicycle du Conseil économique, social et environnemental, au Palais d’Iéna, en présence de 400 participants, représentants des différents think tanks français et acteurs institutionnels et économiques.

L’objectif de ces trophées est de valoriser la richesse et la diversité de ces institutions dont le poids est de plus en plus important dans le débat public en France.
Au cours de la remise du Prix spécial du jury à La Fabrique de l’industrie, André Marcon, président de CCI France et vice-président du Conseil économique, social et environnemental, a souligné le rôle crucial de l’industrie dans l’économie française. Il s’est également félicité du retour des thématiques industrielles dans le débat public, auquel les actions de La Fabrique de l’industrie ont largement contribué.

Thierry Weil, délégué général de La Fabrique de l’industrie (et professeur à MINES ParisTech), a déclaré : «Nous sommes d’autant plus honorés de cette distinction que notre existence est récente, La Fabrique de l’industrie est en effet le plus jeune et le plus petit des think tanks récompensés lors de cette édition des trophées ».
Aux côtés de Terra Nova, de l’Ofce (Observatoire français des conjonctures économiques), de l'Ifri (Institut français des relations internationales) ou encore des fondations Robert Schuman ou Nicolas Hulot, la Fabrique fait figure de petit poucet. Son activité n'en a pas moins été intense.

Mieux faire connaître la réalité de l'industrie

La Fabrique a organisé cette année de nombreux débats à MINES ParisTech et au Collège des Bernardins, par exemple sur les moyens de mieux faire connaître aux jeunes et au grand public la réalité de l’industrie ou sur les opportunités d’organiser des partenariats industriels entre la France et l'Afrique. Elle a publié des notes sur les transformations du modèle économique suédois et les filières industrielles ainsi que l’ouvrage L’industrie racontée à mes ados… qui s’en fichent (Dunod). Son site internet est une mine d’informations sur l’industrie et son environnement : analyses de publications, annonces événements et ressources pédagogiques... Il offre à chacun la possibilité de contribuer aux travaux  en cours.

La Fabrique accueillera pendant la semaine de l’industrie une classe de lycéens d’Evreux à MINES ParisTech, pour les aider à découvrir les enjeux de l’industrie.

La "Fabrique" et MINES ParisTech, un air de famille ?

Une caractéristique de la recherche à MINES ParisTech est de se préoccuper de ses applications à l’économie et à la société. Outre le poids des recherches menées en collaboration avec l’industrie, exceptionnel en France, l’école d'ingénieurs est particulièrement représentée dans diverses instances de réflexions et d’expertise :

  • le GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat compte deux professeurs de l’École parmi les rédacteurs de son premier rapport, co-titulaires du Prix Nobel de la Paix (Pierre-Noël Giraud et Denis Clodic),
  • l’Académie des technologies, compte plus de 12 chercheurs, professeurs et anciens professeurs[1] et plus d’une vingtaine d’anciens élèves[2] de l’École,
  • l’École compte 15 chaires industrielles,
  • elle est très impliquée dans trois laboratoires d’idées, La Fabrique de l’industrie, l’Observatoire de l’innovation responsable et l’Observatoire des pôles de compétitivité.

Hébergée à ses débuts par l’École, qui s’associe souvent à ses manifestations, La Fabrique est restée très proche de celle-ci. Un de ses deux présidents (Denis Ranque), son délégué (Thierry Weil), son directeur général (Vincent Charlet) et plusieurs membres du Conseil d’orientation (Michel Berry, Pierre-Noël Giraud, et jusqu’à son décès récent, Gilles Le Blanc) sont d’anciens élèves de l’École.

À propos de La Fabrique de l’industrie

La Fabrique de l’industrie est un laboratoire d’idées créé en octobre 2011 par l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), le Cercle de l’industrie et le GFI (Groupe des fédérations industrielles), pour que la réflexion collective sur les enjeux industriels gagne en ampleur et en qualité. Louis Gallois et Denis Ranque en sont les Présidents.

Lieu de réflexion et de débat, La Fabrique travaille de façon approfondie et pluridisciplinaire sur la réalité et les perspectives de l’industrie en France et en Europe, sur l’attractivité de ses métiers, sur ses relations avec les diverses parties prenantes, sur les opportunités et les défis liés à la mondialisation. Elle organise la confrontation des points de vue et des analyses pour rendre intelligibles des réalités complexes et nuancées. Elle collabore avec l’ensemble des institutions qui peuvent concourir à la réalisation de ses missions.

Centre de ressources pour toutes les parties prenantes aux débats sur l’industrie, La Fabrique de l’industrie rassemble l’information, crée de nouveaux espaces de dialogue, produit des synthèses critiques pour rendre lisible la multiplicité des points de vue.


[1] Gérard Berry, Denis Clodic, Yannick d’Escatha, Pierre-Noël Giraud, Armand Hatchuel, Ghislain de Marsily, Pierre Monsan, François Mudry, André Pineau, Jean Salençon, Thierry Weil, André Zaoui, outre Jacques Levy et Huy Duong Bui, décédés ces deux dernières années

[2] Olivier Appert, Patrick Buffet, Robert Dautray, Jean-Pierre Dupuy, Jacques Friedel, Gabrielle Gauthey, Patrick Ledermann, Jacques Lesourne, Christian Marbach, Thierry de Montbrial, Marc Mortureux et 9 des professeurs déjà mentionnés

 

 

Un trophée pour la Fabrique de l'industrie - MINES ParisTech

L'actualité partagée - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

 

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech