Aragonite coralloïde

Vitrine A3 Echantillon 6298

Cette curieuse formation, que l’on croirait d’origine corallienne a été décrite pour la première fois en 1748 par John Hill et en 1768 elle fut baptisée par Linné « flos ferri », ce qui signifie « fleurs de fer » en latin. En 1801, Hauÿ la décrit sous le nom de chaux carbonatée coralloïde.

Le gisement classique dont proviennent la plupart des échantillons de ce type visibles dans les musées est celui de la mine de fer d’Eisenerz au Tyrol en Autriche (Eisenerz signifie mine de fer). A Eisenerz, le « flos ferri » se trouve dans des cavités du minerai de fer carbonaté (sidérite).

Ces cristallisations torsadées et ramifiées sont également présentes dans certaines grottes où elles sont appelées hélictites.

 

Aragonite coralloïde - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h ! FERME LES SAMEDIS EN JUILLET ET AOUT !

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

ATTENTION : Le Musée de Minéralogie est fermé les samedis du 14 juillet au 25 août inclus.

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech