Gypse

Vitrine A9 Echantillon 13644

Souvent décrites comme des stalagmites ou des stalactites (étymologiquement « qui coule goutte à goutte ») de type excentriques, ces curieuses fleurs de gypses, appelées aussi « anthodites », en diffèrent par l’absence de canal médian ainsi qu’un caractère quasi monocristallin et fibreux.

De telles cristallisations apparaissent en quelques dizaines d’années sur les parois de galeries abandonnées de certaines mines ayant exploité des minerais sulfurés. Les sulfures en s’oxydant sous l’effet des circulations d’eau dans le minerai et l’action des bactéries, libèrent des ions sulfates en solution. L’eau sulfatée percole au travers de la roche et peut s’évaporer sur la paroi des galeries. Un germe cristallin se forme et croît à l’interface entre l’air et la roche. Le cristal grandit par sa base, à la manière d’un cheveu ce qui explique l’allure en boucles que prennent ces cristallisations.

Gypse - MINES ParisTech
Partager

contactez-nous

Des questions sur le musée ou la collection ? Contactez-nous

venir au musée

Retrouvez toutes les informations pour vous rendre au Musée de Minéralogie

Musée de Minéralogie

60 boulevard Saint Michel

75006 Paris

Ouvert :

Mardi - vendredi : 13h30 - 18h

Samedi : 10h - 12h30 et 14h - 17h ! FERME LES SAMEDIS EN JUILLET ET AOUT !

Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

ATTENTION : Le Musée de Minéralogie est fermé les samedis du 14 juillet au 25 août inclus.

 

Contact Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech